Un vaccin contre Ebola efficace à 100 % annoncé par l’OMS

Monrovia© 2014 Agence Afrique

Durant près de deux ans, l’épidémie d’Ebola a fait craindre le pire. Des images de personnes atteintes du virus ont fait le tour du monde, avec la peur que cette épidémie ne se transforme en pandémie.

En janvier 2016, date à laquelle l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré la fin de la flambée de la maladie à virus Ebola, le bilan était de 11 300 morts et plus de 28 500 personnes infectées.

Cette épidémie a mobilisé les efforts de différents acteurs de la communauté scientifique et médicale dans le monde, qu’il s’agisse de limiter l’impact de l’épidémie sur le terrain que de trouver un moyen efficace pour l’éradiquer.

A l’issue d’une période de recherche qui s’est écoulée sur toute l’année 2015, un vaccin contre le virus Ebola a été mis au point par une équipe de chercheurs internationaux et dont l’efficacité atteint les 100 %. Cette découverte a fait l’objet d’une annonce officielle de l’OMS en date du 23 décembre 2016.

Ce vaccin en question, baptisé rVSV-ZEBOV, a fait l’objet d’un essai clinique, qui a impliqué 11 841 personnes en Guinée, et dont les détails ont été publiés dans la revue The Lancet. Les résultats de l’essai ont montré que parmi les 5 837 sujets ayant reçu le vaccin, aucun cas d’Ebola n’a été enregistré 10 jours ou plus après la vaccination. En comparaison, chez  le groupe qui n’a pas reçu le vaccin, les scientifiques ont relevés 23 cas d’Ebola durant le même intervalle de temps que le groupe vacciné (10 jours ou plus après la vaccination).

Les résultats sont probants et comme l’indique le Dr Marie-Paule Kieny, Sous-Directeur général de l’OMS pour les systèmes de santé et l’innovation et principale responsable de l’étude : «Si ces résultats convaincants arrivent trop tard pour ceux qui ont déjà perdu la vie dans l’épidémie d’Ebola qui a frappé l’Afrique de l’Ouest, ils montrent que face à la prochaine flambée de cette maladie, nous ne serons pas sans défense.»

Le vaccin sauvera des vies et évitera que d’éventuelles épidémies prennent une telle ampleur. Ce succès et cette nouvelle découverte prouvent bien que la mobilisation des efforts autour d’une cause juste finit par payer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here