E-cigarette : plus de consommateurs, c’est plus de futurs non-fumeurs

e-cigarette L'Economiste Maghrébin

Alors que la question du sevrage tabagique se limitait seulement au traitement médicamenteux et au soutien psychologique, l’apparition de la cigarette électronique, il y a peu de temps, a permis d’envisager une autre manière de quitter la cigarette. N’ayant toujours pas fait l’unanimité, des professionnels de la santé défendent ce nouvel outils bec et ongle, contre ses détracteurs, multipliant les études pour prouver son efficacité.

A cet effet, une étude anglaise a analysé le rapport entre le nombre d’utilisateurs de la cigarette électronique et le nombre de ceux ayant réussi à arrêter de fumer. Des chercheurs de l’University College London, se sont intéressés à pas moins de 170 000 utilisateurs anglais de cigarette électronique et ont effectués sur cet échantillon représentatif un suivi de 2006 à 2015.

Dans cette étude publiée dans le British Medical Journal (BMJ) une corrélation positive a été mise en évidence entre l’utilisation de la cigarette électronique et le succès du sevrage tabagique. En chiffres, cela se traduit par le fait que pour une augmentation de 1% de l’utilisation de la e-cigarette, le succès des tentatives d’arrêt  augmente de 0,098%.

« Les tentatives pour arrêter la cigarette ont davantage été couronnées de succès au moment où les cigarettes électroniques sont devenues populaires », affirme Ann McNeill, une spécialiste de l’addiction au tabac au King’s College de Londres, au sujet de ces résultats.

L’étude montre en effet que le taux d’utilisation de la e-cigarette, nul en 2006, est estimé à 21,3% chez les fumeurs en 2015. De plus le taux d’utilisation de la cigarette électronique dans le but précis d’arrêter de fumer est en nette progression, particulièrement depuis 2012. Selon les estimations, près de 35% de ceux ayant eu comme objectif d’arrêter de fumer au cours du premier trimestre de 2015 ont utilisé la e-cigarette.

Bien que l’étude ne montre pas de lien de causalité entre l’utilisation de la e-cigarette et l’arrêt du tabac, le constat est clair : plus le nombre d’utilisateurs de cigarette électronique est grand, plus le succès des tentatives d’arrêt du tabac est important.

Si certains émettent des réserves sur l’utilisation de la cigarette électronique comme moyen de sevrage tabagique, l’adhésion du public n’est plus à démontrer. Le public y voit un moyen simple pour réduire les risques liés au tabac, voire arrêter de fumer. Ainsi de plus en plus de fumeurs font confiance en un produit dont on n’a toujours pas prouvé la nocivité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here