Mehdi Jomâa s’apprête à lancer son propre parti politique

Mehdi Jomâa

Après le lancement mi-février  2016 de son think tank Tounes el-Badael (Tunisie Alternatives), l’ancien chef du gouvernement  Mehdi Jomâa a décidé de rentrer définitivement et de s’installer en Tunisie. 

On apprend que le retour de Mehdi Jomâa en Tunisie sera donc marqué par un retour à la vie publique en Tunisie à travers la création d’un nouveau parti politique.

Début février 2016, Mehdi Jomâa réapparaît dans les sondages de Sigma Conseil. L’ancien chef du gouvernement arrive au cinquième rang des personnalités politiques les plus populaires dans le pays. Mi-juillet 2016, Mehdi Jomâa a été choisi pour coprésider la Communauté des démocrates  relevant  de l’ONU pour la mise en place d’une feuille de route stratégique contre le terrorisme international dans le cadre du forum « Démocrates et Sécurité ».

Lors de son mandat au poste de premier responsable du pays, Mehdi Jomâa a su affirmer son leardership sur son équipe ministérielle, choisi certes pour ses compétences, mais au caractère bien trempé. Et cela l’a servi dans la conduite de l’action gouvernementale. Il a amorcé un certain nombre de réformes aux effets immédiats et à terme. Il a initié un nouveau mode de management gouvernemental au style épuré, au cap bien défini, fondé sur une économie de temps et de moyens, en allant droit vers l’essentiel. Les vents hélas ne lui étaient pas favorables.

Mehdi Jomâa avait reçu un mandat d’un an ou presque (de fin janvier 2014 à février 2015). Son expérience en tant qu’ancien dirigeant d’entreprise l’a aidé à gérer la sortie d’une crise politique en Tunisie., sa mission consistait à ramener la stabilité et à préparer les élections législatives et présidentielles.

Son expérience internationale dans le management, en particulier les compétences nécessaires en situation de crise, lui avait servi alors qu’il était au gouvernement.

Né en 1962 à Mahdia (Centre), Mehdi Jomaâ est marié et père de 5 enfants. Diplômé de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tunis (ENIT) en 1988 et titulaire d’un DEA en mécanique, calcul et modélisation des structures,  Mehdi Jomaâ a fait sa carrière au sein d’Aerospace, une filiale du groupe français Total.  En 2013, il avait été nommé au poste de ministre de l’Industrie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here