La diplomatie économique au service de l’industrie pharmaceutique tunisienne

Industrie pharmaceutique

L’industrie pharmaceutique tunisienne a réalisé une croissance moyenne de 12%, affirme le ministre des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui lors d’un discours  prononcé à l’occasion du 27e Sommet des chefs d’Etat de l’Union africaine (UA) à Kigali (Rwanda), tenu les 17 et 18 juillet.

Dans le même contexte, il a affirmé que la Tunisie compte sur ses compétences pour la fabrication des médicaments. Le ministère des Affaires étrangères a indiqué que les entreprises nationales présentent des opportunités d’investissement,  notamment en ce qui concerne les partenariats avec d’autres entreprises de renommée internationale pour assurer le transfert de la technologie.
 
Pour rappel, les exportations de médicaments ont été de l’ordre de 40 MDT en 2010, répartis entre 70% destinés au marché maghrébin, 15% à l’Europe et 15% aux pays africains et aux pays arabes.

Les importations ont, quant à elles, progressé de 12% en moyenne par an au cours de la dernière décennie. La Tunisie a importé, en 2010, des médicaments pour une valeur de 460 MDT provenant de 34 pays dont la France (56%), la Suisse (13%), le Royaume-Uni (6%), l’Italie (4%), le Danemark (3%) et l’Allemagne (3%).

[raside number= »2″ tag= »industrie pharmaceutique « ]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here