Campagne nationale pour valoriser le travail

libre administration

Le ministère de la Fonction publique, de la Gouvernance et de la Lutte contre la corruption vient de lancer la « campagne nationale de la valorisation du travail et la rupture avec les mauvaises pratiques dans l’administration ». 

L’événement se déroulera pendant les mois de mai et juin 2016 et sera inauguré par un colloque portant sur le même thème, organisé en partenariat avec le ministère de l’Energie et des Mines, lundi 9 mai.

[raside number= »3″ tag= »corruption »]

La campagne a été annoncée quelques jours après la date anniversaire de la la publication du Code du travail, il y a 50 ans,  à un moment où les voix des juristes et des économistes s’élèvent pour revendiquer  sa révision pour plus de souplesse et de flexibilité.

Autre élément de réflexion qui montre le bien-fondé de telles actions, à savoir :

  • Fin 2015,  un rapport élaboré par l’Association tunisienne de lutte contre la corruption avance que le fonctionnaire tunisien  a une productivité de huit minutes en moyenne.  A cela vient s’ajouter  une utilisation abusive des appareils de l’administration.
  • De  même, la loi 83-112 du 12 décembre 1983 relative à la fonction publique est appelée à être révisée. D’ailleurs, l’Union générale tunisienne du travail a déposé en ce sens un projet de loi au bureau de l’ARP.

33 ans  ont passé depuis la promulgation de ce code, raison pour laquelle sa révision s’impose.  Ainsi plusieurs chantiers pourraient être ouverts à l’occasion.

Pour rappel, le ministre  avait promis d’annuler le recrutement des candidats  ayant eu recours à la fraude.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here