« Il faut saisir les opportunités des TIC »

Parlant du secteur des TIC, Wided Bouchamaoui, présidente de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat ( UTICA ), a affirmé, lors de sa présence à la 18e édition du Forum de l’Economiste Maghrébin, que le monde vit au rythme de changements multidimensionnels. Il s’agit d’enjeux économiques, sociaux, culturels, mais aussi technologiques.  

Ainsi pour la présidente  de la centrale patronale, l’économie numérique est un moteur principal de l’économie dans le monde entier. « Chaque pays cherche à se positionner dans ce secteur », indique-t-elle. Rappelant la situation de la Tunisie, Wided Bouchamaoui a indiqué que l’économie numérique contribue à hauteur de 7% du PIB. Et de continuer que la Tunisie dispose de plusieurs atouts dans ce domaine, qu’il faut exploiter et sur lesquels il faut miser.

D’ailleurs, l’UTICA considère que le secteur de l’économie numérique occupe une place importante dans ses priorités, raison pour laquelle la Fédération des TIC, qui relève de l’UTICA, essaie de développer ce secteur.  A cet égard, Mme Bouchamaoui a indiqué que la Fédération des  TIC a proposé l’idée de créer un ministère pour l’Economie numérique et un Conseil de la stratégie numérique qui sera présidé par le Chef du gouvernement. De même, elle a rappelé que l’UTICA développe des idées sur le programme Tunisie digitale.

Revenant sur le potentiel humain de la Tunisie en matière d’économie numérique, la présidente de l’UTICA a affirmé que 12 mille diplômés dans les TIC sortent sur le marché du travail chaque année. De même, elle a rappelé l’existence de jeunes ayant des idées performantes dans le secteur des TIC, capables de mener des projets à bien. « Ces jeunes ne disposent pas de capital et c’est à nous de les aider », recommande-t-elle.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here