Bibliothèques dans les stations de métro : wait and read

livres

« Combattre l’attente en lisant un livre, un magazine ou tout autre journal dans les stations de métro ».

Tel est l’objectif du nouveau projet « Lis et laisse autrui lire » de l’association AIESEC Medina. Leila Bezzine, membre du comité organisateur du projet, a expliqué que l’initiative consiste à placer des présentoirs chargés de livres dans les stations de métro (dans une première étape), afin d’inciter les citoyens à lire et à meubler le temps d’attente avec la lecture.

D’après la même source, les citoyens ont réagi positivement au concept et plusieurs personnes n’ont pas hésité à utiliser les livres. Afin de financer le projet, des partenaires se sont joints à l’initiative, en offrant des livres, à l’instar de la Maison de la poésie et à l’espace Beit El Bennani.

Pour le moment, les stations de métro : 10 Décembre, Bab Saadoun, l’Artisanat et Barcelone font partie de ce projet. En juillet, il est prévu que des présentoirs chargés de livres soient installés sur les plages pendant le mois de juillet et même dans les hôpitaux.

« Ainsi nous essayons, dans la mesure du possible, de lutter contre un préjugé selon lequel les Tunisiens ne lisent pas », déclare un membre du comité organisateur.

Le projet fait partie d’autres initiatives qui ont vu le jour autour du livre, comme Medina Book Club, Lamma Slam et d’autres mouvements citoyens autour du livre, de la littérature et de la poésie en Tunisie.

Des initiatives à saluer au moment où tous les indicateurs affirment que les Tunisiens ne sont pas des lecteurs assidus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here