Habib Essid : Nous avons gagné une bataille contre le terrorisme

Lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui, 8 mars, le chef du gouvernement Habib Essid a indiqué que « nous avons gagné  une bataille contre le terrorisme, mais nous devons gagner la guerre ».

Rappelant les circonstances de l’attaque terroriste, Habib Essid a indiqué que l’objectif principal de l’attaque était de fonder un Emirat de Daech. L’attaque terroriste a commencé à 5 heures du matin suite à un signal à partir d’une mosquée aux alentours. Trois cibles ont été attaquées en parallèle : la caserne, le poste de sureté nationale et la garde nationale.

Concernant la réaction de l’armée tunisienne et des forces de l’ordre, elle a été forte et rapide, ce qui a permis l’arrestation du plan terroriste. Le chef du gouvernement a estimé que le bilan de l’opération est positif, malgré les victimes dans les rangs des civils, des forces de l’ordre et de l’armée nationale.

Le bilan final s’élève à 36 terroristes tués et sept terroristes captifs. « La capture des sept terroristes nous a permis d’obtenir des informations très importantes qui seront utiles à l’avenir ». Dix martyrs sont à déplorer dans les rangs des forces de l’ordre : trois policiers et sept membres de la garde nationale.

Les interrogatoires menés auprès des sept terroristes capturés ont permis de découvrir trois caches d’armes, des armes sophistiquées.

En ce qui concerne le nombre des blessés, il s’élève à 14 blessés dans les rangs des forces de l’ordre et à trois citoyens blessés.

Habib Essid a tenu à présenter ses condoléances aux familles des martyrs. Et a déclaré que l’Etat fera le nécessaire pour eux.

« Les habitant de Ben Guerdane ont montré qu’ils font partie de la Tunisie et que c’est grâce à eux que l’attaque terroriste a été avortée », a-t-il déclaré. Et de continuer: « Ben Guerdane resteras à jamais une partie de la Tunisie. »

Il a indiqué que ceux qui ont planifié l’attaque terroriste ne connaissent pas le patriotisme des habitants de la ville et de tous les Tunisiens.

Cependant, tout en reconnaissant que « nous avons gagné une bataille, nous n’avons pas encore gagné la guerre contre le terrorisme ».

Par ailleurs, Habib Essid, a indiqué que depuis le mois de février, les forces de l’ordre ont pu éliminer 49 terroristes et arrêter 31 terroristes parmi les plus dangereux.

Habib Essid a déclaré que la prolongation de l’Etat d’urgence dépend des estimations du ministère de l’Intérieur et du ministère de la Défense quant à la situation sécuritaire du pays.

Le chef du gouvernement a indiqué dans le même contexte, que la Tunisie est un pays souverain et qui compte sur ses ressources pour se défendre. « Même s’il y a une aide, c’est une aide matérielle pour se procurer des armes, mais il est hors de question de permettre à des forces étrangères d’entrer sur le sol tunisien et de nous aider à lutter contre le terrorisme », conclut-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here