Le chinois CRRC ouvrirait une unité de montage de bus et de trains en Tunisie

groupe chinois

L’Agence de promotion de l’investissement extérieur (FIPA) a annoncé que le groupe le chinois « CRRC Corporation, Limited », spécialisé dans l’assemblage de matériels roulants (bus, locomotives, rames, voitures pour les trains, métros et tramways) est actuellement en visite de prospection en Tunisie pour un projet d’envergure dans le cadre d’une joint-venture de montage de bus et de trains en Tunisie.

Les représentants de ce groupe chinois ont eu différents entretiens avec de hauts responsables et des représentants des secteurs privé et public tunisiens.

Notons que la coopération tuniso-chinoise,  qui touche également les relations politiques, l’économie et le commerce, le secteur touristique et l’échange culturel, a été renforcée par la création en 2015 d’un conseil de coopération tuniso-chinois. Ce conseil, composé de 10 membres, sera présidé actuellement par Dr Mohamed Sahbi Basly, ancien ambassadeur de Tunisie en Chine, en Inde et en Espagne.

Au mois de mars 2015, Zhneg Ping, Chef de la Commission chinoise du développement et de la réforme, a annoncé, suite à sa rencontre avec le Président de la République, le lancement prochainement de nouveaux projets d’infrastructure et de chantiers de chemins de fer en Tunisie.

La Chine est devenue le plus grand investisseur en Afrique. Toutefois, la Tunisie est le pays africain qui a attiré très peu d’investissements chinois avec environ 100 millions de dollars d’investissements chinois dans les dix dernières années.

Début décembre 2015, les chefs de délégation de la République Populaire de Chine et les représentants de 50 pays africains se sont réunis à Johannesburg, en Afrique du Sud pour le Sommet du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA) ayant pour thème « l’Afrique et la Chine avancent ensemble : Coopération gagnant-gagnant pour un développement commun », dans le but de consolider la solidarité et la coopération entre les peuples chinois et africains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here