« Les jeunes doivent franchir les murailles de l’université »

Centre des jeunes dirigeants

Wafa Laamiri est désormais à la tête du nouveau bureau exécutif du Centre des jeunes dirigeants ( CJD ) pour le mandat 2015-2017.Elle a également la gé­rance et la direction du CRIT, recrutement, intérim, forma­tion et conseil en RH, véritable trait d’union entre l’entreprise et les jeunes diplômés du supérieur.

Le CJD m’a permis d’élargir mon ré­seau relationnel, c’est aussi un véritable tremplin pour forger l’expérience. Les aptitudes se fa­çonnent et se détachent du cadre conceptuel et habituel. J’ai été chargée de formation au bureau exécutif national pendant le mandat 2013-2015. Le mandat suivant, j’ai assuré le poste de vice-présidente.

Faire de l’associatif permet d’avoir une bonne visibilité des acteurs qui composent l’écosystème. Cela permet également de se détacher de la théorie, des livres, de la vie estudiantine, se rapprocher des personnes susceptibles de contri­buer à l’édification d’un éventuel projet, de faire face aux vrais pro­blèmes que peuvent rencontrer les chefs d’entreprise, tels que la ges­tion des RH, l’aspect financier…

Quel est votre message aux jeunes Tunisiens?

Il est important pour les jeunes de rompre avec le cloisonnement, de s’imprégner des bons réflexes, de franchir les murailles de l’université et bannir cette autarcie pour la découverte de la vraie sphère économique avec tous ses aléas. Quand j’ai adhéré au CJD, à l’époque présidé par Slim Ben Am­mar, j’étais emportée par l’idée de faire partie d’un mouvement qui partage les mêmes valeurs que moi. C’est aussi un lieu où les jeunes dirigeants viennent rompre l’isolement, se former et progres­ser. J’estime appartenir à un mou­vement d’immersion du monde de l’entrepreneuriat. Le CJD a tou­jours fédéré autour de cette mis­sion et des valeurs visant l’amélio­ration de la performance du jeune dirigeant (JD). D’ailleurs, le CJD oeuvre pour rendre l’entreprise à la fois plus compétitive et plus hu­maine.

Quel est le plan stratégique du JCD pour la prochaine période?

Il sera dévoilé au mois de janvier. Je suis très honorée de tenir le flambeau. Je veillerai, avec le nouveau bu­reau élu, à consolider les acquis ré­alisés par mes prédécesseurs. Mais ce qui est déjà clair est que cette stratégie sera axée sur deux piliers, à savoir consolider la force du réseau à travers ses adhérents, en élargissant la présence régio­nale et constituer une force de proposition, en évoluant en véri­table acteur de changement qui possède une influence sur la place.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here