Armement : légère baisse partout dans le monde excepté pour la Russie et l’Allemagne

Selon le rapport de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm publié hier, mardi, le chiffre d’affaires des plus grands fabricants d’armes de la planète diminue partout dans le monde depuis quatre ans, sauf pour la Russie et l’Allemagne. Le volume total des ventes est évalué à 401 milliards de dollars, soit 1.5 % de moins par rapport à 2013.

Toutefois, les entreprises russes ont vendu, en 2014, 48% plus d’armes qu’en 2013. Le nombre des producteurs russes d’armes figurant au Top 100 des plus grandes entreprises d’armements a notamment augmenté de 9 à 11 sociétés.

Les sociétés dont le siège se trouve aux Etats-Unis et en Europe occidentale, représentant 80% du marché, ont affiché une baisse de 3.2 points de pourcentage par rapport à l’année précédente. Trois entreprises ont même été évincées du Top 100.

armes« Avec une baisse combinée de 7,4 % de leurs ventes d’armes, les entreprises d’Europe de l’Ouest accusent le recul le plus marqué, témoignant des difficultés économiques de la région », précise le rapport.

Néanmoins, l’Allemagne fait exception à la règle de la baisse générale. Le taux des ventes d’armes des producteurs allemands a augmenté de 9.4% en 2014, par rapport à 2013.

En revanche, sans surprise, aucune entreprise africaine ne fait partie de ce Top 100, la production africaine restant, pour le moment, minime. Seuls l’Afrique du Sud, avec des hélicoptères de transport et d’attaque, des transporteurs de troupes ou des fusils d’assaut, l’Éthiopie ou l’Égypte, avec en particulier des armes légères, disposent d’une production locale d’ampleur notable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here