15e anniversaire de TTN – Objectif : zéro papier

Tunisie TradeNet, le guichet unique du commerce extérieur, a fêté son quinzième anniversaire, lundi 14 décembre, un rendez-vous auquel n’ont pas manqué de participer un grand nombre de  personnalités politiques.

mezghenniPour Mustapha Mezghani,  Président-directeur général du TTN : « La valeur ajoutée du TTN pour les entreprises leur permet d’effectuer en ligne les formalités de commerce extérieur, export et import. Cette dématérialisation des procédures leur fait gagner du temps, éviter  déplacements, sans parler du gain sur le plan coût et celui des délais ».

Et de poursuivre: « TTN est opérationnelle depuis une quinzaine d’années. Aujourd’hui, nous fêtons le 15 ème anniversaire. En 2001, nous avons mis en place le serveur central EDI (Echange de données informatisées). En 2003, Tradenet signe son premier contrat d’ingénierie à l’export pour la mise en place du guichet unique virtuel du commerce extérieur “e-GUCE” du port Douala-Cameroun. Nous sommes déjà opérationnels depuis plusieurs années ».

Evoquant la question du zéro papier,  il déclare : « Nous avons un ensemble de services sur lesquels nous sommes en train de travailler, à savoir le paiement en ligne des droits douane avec des virements de gros montants pour pouvoir dédouaner la marchandise sans avoir à se déplacer, ou passer à la banque pour avoir un chèque certifié. On insiste sur la facture électronique qui est une nouveauté pour la Tunisie. Cela dit, j’espère que toutes les entreprises ne seront plus amenées à envoyer leurs factures en format papier mais en format électronique ».

Et d’ajouter: « Pour les personnes qui ne seraient pas encore familiarisées avec l’ordinateur, il y aura un programme de formation pour ces personnes : comment traiter avec un client virtuel, servir un client, je pense que c’est faisable ».

slim chekerPrésent lors de l’événement, Slim Chaker, ministre des Finances, se félicite de l’image positive que l’on donne de la Tunisie quand on parle de zéro papier. Il ajoute: « En tant que représentant du gouvernement, nous voulons passer à la vitesse supérieure, au zéro papier d’ici à 2020. La facture électronique  fait partie des phases programmées. On passe tout par le numérique, cela permet de renforcer la compétitivité, en particulier pour l’export ».

Pour sa part, Mahmoud Ben Romdhane, ministre du Transport,  déclare quant à lui: «  Nous avons connu beaucoup de retard durant ces cinq dernières années. Aujourd’hui, nous avons une immense volonté, aller de l’avant, améliorer nos qualités de service, mais aussi construire de nouvelles infrastructures qui permettent à notre pays d’être de plain-pied dans le 21 ème siècle, celui des ports qui permettent d’accueillir des navires géants de la nouvelle génération. Notre pays était bien placé pour construire un port en eaux profondes. Il ne l’a pas fait, nous sommes déterminés à rattraper ce retard. Cela permettra à la Tunisie d’être au niveau des exigences mondiales ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here