Négociations sociales : le blocage persiste malgré l’intervention du Chef du gouvernement

La réunion tenue entre la présidente de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), Wided Bouchamaoui, le secrétaire général de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), Houcine Abassi et le Chef du gouvernement, hier le 3 décembre, au sujet des négociations sociales n’a pas permis de clarifier les choses et d’aboutir à une solution.

En effet, à l’issue de la réunion, Houcine Abassi a déclaré aux médias que la médiation du Chef du gouvernement n’a pas permis d’obtenir un accord, étant donné la grande disparité des revendications. Dans le même contexte, Houcine Abassi a indiqué la possibilité que le chef du gouvernement demande la constitution d’un comité composé de deux membres de l’UTICA et de deux membres de l’UGTT avec deux membres de la présidence du gouvernement afin de faire avancer les négociations.

Il est à noter que Wided Bouchamaoui s’est abstenu à donner des déclarations à l’issue de la réunion. Il est à rappeler qu’il reste six jours avant la date de la remise du prix Nobel à Oslo pour le quartet dont font partie l’UTICA et l’UGTT. D’ailleurs, dans un discours télévisé, Béji Caïd Essebsi s’est adressé aux deux organisations nationales en leur demandant d’en finir avec le dossier des négociations sociales avant le 10 décembre tout en jugeant qu’il est inconcevable de recevoir ce prix alors qu’un dossier aussi sensible n’a pas encore été résolu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here