Tunisie : les avoirs en devises atteignent 117 jours d’importation

FTH - L'Economiste Maghrébin

Dans son dernier rapport sur l’évolution de la conjoncture économique des dix premiers mois de  2015, la Banque centrale de Tunisie ( BCT ) a affirmé que le PIB réel a enregistré une hausse de 0,1% au troisième trimestre 2015, par rapport au deuxième trimestre.

En glissement annuel et à prix constants, le PIB a affiché une baisse de 0,1% contre une hausse de 0,7% le trimestre précédent et de 2,4% durant la même période de l’année 2014. Ce fléchissement de la croissance est dû à la régression de l’activité dans le secteur industriel et les services marchands.

En ce qui concerne le taux de chômage, la BCT a souligné qu’il a atteint une croissance de 0,1% pour s’établir à 15,3%, alors que la hausse a été de 3,9 % pour les diplômés de l’enseignement supérieur pour se situer à 32%.

D’autre part, la BCT a annoncé que le déficit de la balance commerciale s’est contracté, au cours des dix premiers mois de 2015, de 1.543 MDT ou 13,1%, pour atteindre 10,2 milliards de dinars, et ce, en raison de l’amélioration du solde de la balance alimentaire qui a dégagé un excédent de 143 MDT contre un déficit de 1.293 MDT au cours de la même période de 2014. De ce fait, le déficit courant s’est établi à 6.279 MDT ou 7,2% du PIB, au cours des dix premiers mois de l’année en cours, contre 6.262 MDT et 7,6% durant la même période de l’année précédente.

S’agissant des avoirs nets en devises, la même source a dévoilé qu’ils ont enregistré 12.966 MDT ou 117 jours d’importation contre 13.097 MDT et 112 jours à la fin de l’année 2014.
Toutefois, le taux de change du dinar s’est déprécié de 6,6% par rapport au dollar et s’est apprécié de 3% vis-à-vis de l’euro.

Pour ce qui est du taux d’inflation moyen, il s’est établi à 5% contre 4,9% pour la même période de 2015. Cette évolution est principalement due à la progression des prix des produits manufacturés (5,3% contre 4,1%) et les prix des produits encadrés des autres produits manufacturés (6,5% contre 0,1%).

Le dernier rapport de la BCT a, également, fait ressortir que les besoins des banques en liquidité ont poursuivi leur détente, et ce, depuis le mois d’août dernier. Les interventions de la BCT sur le marché monétaire se sont ainsi situées à 5.516 MDT en moyenne à fin octobre 2015, contre 5.560 MDT à fin septembre de la même année.

Pour sa part, le taux d’intérêt moyen sur le marché monétaire a enregistré un repli, passant de 4,77 % en septembre à 4,75% en octobre 2015.

A noter que le taux directeur de la BCT qui a été réduit de 50 points, le 28 octobre dernier, a été maintenu inchangé à 4,25%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here