British Council – Hammamet Conférence : importante participation britannique

Une importante délégation britannique composée de leaders politiques, de représentants de la société civile, d’organisations internationales, de médias, d’entrepreneurs… a participé à la 4ième édition de Hammamet Conférence.

Cette année, le thème de la conférence porte sur la culture de l’inclusion et la lutte contre l’exclusion avec la participation de leaders d’opinions dans la sphère politique, la société civile, les médias, les arts, l’éducation et les activités entrepreneuriales en Algérie, Egypte, Libye, Maroc, Tunisie et Royaume-Uni.

La conférence vise à favorisé la compréhension partagée entre le Royaume uni et l’Afrique du nord. Il s’agit du seul forum intersectoriel pour l’édification de relations plus étroite entre les dirigeants des pays participants.

Des idées très importantes sont à partager entre les participants où chacun a une perspective sur le défi du leadership et sur la manière de bâtir des ponts entre les dirigeants et les sociétés qu’ils dirigent.

Pour sa part secrétaire général du parti Nidaa Tounes, Mohsen Marzouk présent à l’événement a déclaré “ Malgré les événements tragiques, qu’ont connu les Britanniques depuis l’attaque terroriste de Sousse, le Conseil culturel britannique a tenu que cet événement soit en Tunisie. J’étais le premier à assister au tout premier qu’ils ont organisé en 2012. Pour parler de la démocratie, il faut avant tout parler de la cohésion sociale, pas seulement sur le plan économique, car c’est global. Cet événement marque une étape importante de soutien à la Tunisie dans le processus de transition démocratiqu. On sent qu’il y a un réel renforcement de leur part, et particulièrement leur appui à faire participer la société civile. Cela dit l’événement d’aujourd’hui est un message adressé aux Britanniques et au monde entier, un message de confiance à l’égard de la Tunisie.

Edwin Samauel, le porte-parole du gouvernement britannique a déclaré quant à lui : “ La Tunisie est un exemple de réussite du printemps Arabe, mais avec les attaques terroristes de Sousse, il est important pour nous, et pour les deux pays, de consolider le partenariat, et renforcer la sécurité. D’ailleurs, il y a toute une démarche en ce sens, qui sera faite, sur comment déployer davantage les moyens de sécurité aux aéroports, aux ports. Et ceci on a commencé à l’étudier avec le gouvernement tunisien. Nous jugeons essentiel, à ce que la Tunisie s’en sorte et réussisse sa transition démocratique, nous soutenons la Tunisie dans divers domaines, sécuritaire, culturel, un appui logistique, financier également.

Interrogé sur le suivi des enquêtes après l’attaque terroriste de Sousse, il a répondu “ Les enquêtes continuent des deux côtés”. Evoquant l’existence de l’organisation terroriste de Daech en Libye, il a renchéri de son côté “ il est évident que les Libyens refuseront de suivre la voie de Daech”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here