Tragédie de la Mecque : BinLaden Group est sévèrement sanctionné

Le roi Salman d’Arabie saoudite, rapporte l’hebdomadaire parisien l’Express, a ordonné de sanctionner la puissante firme du bâtiment BinLaden Group, après l’effondrement d’une immense grue ayant fait au moins 107 morts et près de 400 blessés dans la Grande mosquée de La Mecque. Ce groupe, fondé par le père d’Oussama Ben Laden dans les années 1930 et toujours contrôlé par la famille de l’ex-leader d’Al Qaïda, est chargé du chantier d’extension des Lieux Saints dans cette ville saoudienne.

Selon l’agence officielle saoudienne SPA, BinLaden Group sera exclu des appels d’offres et des nouveaux projets publics. Les membres de son conseil d’administration ainsi que ses hauts responsables interdits de quitter le royaume saoudien jusqu’à la fin des poursuites judiciaires qui seront engagées contre la firme.

Certes, rappelle l’Express, la grue s’est effondrée sous l’effet d’un vent fort qui a soufflé sur La Mecque, mais elle était maintenue « dans une position contraire aux directives énoncées par le fabricant », a précisé la commission d’enquête, accusant la firme de n’avoir « pas respecté les mesures de sécurité ».

La tragédie de la Mecque est la pire à avoir touché les lieux saints de l’Islam depuis des années, l’Arabie saoudite investissant des milliards de dollars dans les infrastructures des Lieux saints pour faciliter la circulation de la foule et éviter les mouvements de panique. BinLaden Group réalise un important projet de plusieurs milliards de dollars, lancé il y a quatre ans pour agrandir de 400 000 m2 la superficie de la Grande mosquée, l’équivalent de 50 terrains de football. Avec l’ambition d’y accueillir au même moment jusqu’à 2,2 millions de fidèles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here