Tunisie : une retraite moins dorée pour les présidents de la République

Foued Mbazaa, Moncef Marzouki, anciens présidents provisoires coûtaient chaque mois plus de 30 mille dinars à l’Etat tunisien. C’est ce qu’a déclaré le président de la commission de gestion de l’administration et des affaires des forces armées Jalel Ghedira, qui a fait savoir dans une déclaration sur les ondes de Mosaïque fm, que les avantages dont bénéficient les anciens chefs d’Etats seront examinés, notamment ceux découlant de la loi de 2005.

Selon les calculs du président de la commission, qui se base sur les rémunérations des présidents, un président à la retraite a les mêmes avantages que le président en exercice. Un salaire entier, des voitures, une logement de fonction, des prestations sanitaires pour l’ensemble de sa famille, etc… conformément à la loi de 2005.

Le nouveau projet de loi examiné à l’ARP vise essentiellement à réduire les dépenses jugées excessives. Conformément à ces nouvelles mesures proposées, le président à la retraite bénéficiera du tiers du salaire d’un président en exercice, d’une seule voiture, d’un seul chauffeur, de 500 litres d’essence et d’une prime de logement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here