Hayet Omri : De la science à la politique

Outre qu’elle est députée du parti Ennahdha à l’ARP ( élue lors des élections législatives du 26 octobre dans la circonscription de Sidi Bouzid, sa ville natale), Hayet Omri est chercheuse, universitaire, inventrice. Elle est plus connue dans son domaine de la chimie organique et elle a remporté la médaille d’or des Olympiades des jeunes inventeurs et le Prix de la Francophonie.

Titulaire d’un doctorat en chimie appliquée, elle a affirmé, lors d’une cérémonie en son honneur, organisée aujourd’hui par le Crédif ( Centre de recherches, d’études, de documentation et d’information sur la femme) que son ambition était de continuer ses recherches dans son domaine, tout en relevant les défis de l’image de la femme tunisienne qui, par sa force de volonté, est un modèle de réussite.

Elle a déclaré : “J’ai été nommée en tant qu’Arabe et Africaine et femme tunisienne président d’honneur à la Fédération française des inventeurs, une reconnaissance de leur part”.
Et de poursuivre : “Ma vie n’était pas simple, je dirais plutôt assez complexe. J’ai su relever des défis, des obstacles que j’ai dû affronter. Et ce n’était pas du tout évident d’arriver à ce stade. Quant à ma vision du moyen et du long terme, j’espère que tous les inventeurs, les inventrices tunisiennes pourront s’unir ensemble autour d’un projet capable d’être au service de la patrie, un pays qui nous a beaucoup aidé et donné”.

Interrogée sur la personnalité scientifique qui l’a le plus inspirée, elle a répondu : Je dirais Ahmed Zouil, parce que c’est l’un des premiers Arabes qui a eu le prix Nobel en Chimie, outre qu’il a beaucoup de qualités, il m’a beaucoup impressionné. Et bien évidemment Albert Einstein”.

L’inventrice a plus d’un tour dans son sac. Elle a le sens du défi, patiente, simple, modeste, sociable. Quant à son principal défaut, “Elle stresse de temps à autre”, a-t-elle conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here