Tunisie – K. Néji : «2015 s’annonce une bonne année pour l’ UIB»

L’Union Internationale de Banques ( UIBGroupe Société Générale ) a organisé, aujourd’hui,  son Assemblée générale ordinaire ( AGO ), et ce, en présence d’Alexandre Maymat, président du Conseil d’administration, Kamel Néji, directeur général, Noureddine Hajji, commissaire aux comptes ainsi que des administrateurs, actionnaires et représentants des médias.

Lors de cette AGO,  M. Néji a assuré que malgré un environnement qui demeure difficile, l’année 2015 s’annonce bonne pour la banque.

D’ailleurs, le premier trimestre de cette année s’est soldé par des indicateurs bien orientés avec une trajectoire conforme au scénario budgétaire 2015, confirmant la 4ème place de l’UIB en termes de PNB dans le palmarès des banques privées tunisiennes.

La même période a dégagé, également, une progression de 7,2% des produits d’exploitation bancaire, pour s’établir à 78,4 millions de dinars (MDT).

Quant au PNB, il a affiché 49,1 MDT à fin mars 2015, contre 45,3 MDT durant la même période de l’année écoulée, soit une hausse de 8,5%.

Le résultat brut d’exploitation s’est élevé à 23,2 MDT au cours du premier trimestre 2015, soit en progression de 6,2% par rapport à fin mars 2014.

AGO UIB L'Economiste Maghrébin

Stratégie 2015 – 2017

En ce qui concerne les perspectives sur trois ans, M. Néji a affirmé que l’UIB prévoit d’élargir son réseau d’agences, passant de 138 agences en 2015 à 146 en 2016 et à 154 en 2017.

Pour les dépôts de la clientèle, la banque compte atteindre 4 208 MDT en 2016 et 4 792 MDT en 2017, contre 3 696 MDT en 2015.

Ainsi, les crédits à la clientèle seraient de l’ordre de 3 947 MDT en 2015, 4 429 MDT en 2016 et 5 012 MDT en 2017.

S’agissant du PNB, ladite banque prévoit un total de l’ordre de 213 MDT en 2015, 239 MDT en 2016 et 268 MDT en 2017.

Elle prévoit, également, un résultat net à hauteur de 49 MDT en 2015, 56 MDT en 2016 et 66 MDT en 2017.

Pour le total bilan, l’UIB compte réaliser 4 447 MDT en 2015, 4 996 MDT en 2016 et 5 657 MDT en 2017.

Le directeur général a affirmé qu’au cours des trois ans à venir, l’UIB en tant que leader sur le marché, va renforcer son positionnement et rééquilibrer son modèle.

Elle va, également, continuer à mieux servir ses clients qui sont, selon ses dires, au cœur de ses projets, tout en offrant une expérience digitale, développant ses différents produits et dynamisant l’innovation à travers la transformation de son dispositif multicanal… Sachant qu’avec les 360 mille clients actifs, la banque compte attirer 20 mille clients additionnels.

La banque compte, de même, poursuivre sa transformation de manière à sauvegarder sa position et à mettre les moyens pour accroître le nombre de ses actionnaires. M Néji n’a pas manqué d’annoncer que « l’UIB est une construction solide qui repose sur toute une équipe qui refuse la fatalité et la régression ».

2014, une année exceptionnelle

Revenant sur les points forts de l’année 2014, Kamel Néji a affirmé que cette année a été exceptionnelle pour l’UIB, avec un positionnement de leader sur le marché, et ce, grâce à ses atouts.  Elle a été classé première banque privée en Tunisie en termes de rentabilité des fonds propres nets (323.017 milliards de dinars).

Elle a également été classée 5ème banque privée en termes de dépôts de la clientèle avec 3 151 MDT d’encours en 2014, 3ème en termes de mobilisation d’épargne avec 1 128 MDT d’encours et 4ème en termes de crédits nets à la clientèle avec 3 442 MDT.

L’UIB a enregistré, en 2014, un ratio crédits / dépôts de 99,6% avec 304.5 MDT de ressources spéciales.

Pour la marge d’intérêts, elle a atteint une hausse de 20.8% par rapport à 2007 pour s’établir à 129 MDT en 2014.

L’UIB a affiché, ainsi, des capitaux propres positifs de l’ordre de 172.800 milliards de dinars. Le résultat net a été bénéficiaire de 56,616 MDT en 2014, contre 38,016 MDT en 2013.

Les produits d’exploitation bancaire ont enregistré 316,4 MDT contre 277,4 MDT. Et les charges d’exploitation sont passées de 93,5 MDT à 196,7 MDT.

Quant au PNB, il a été de l’ordre de 196, 7 MDT à fin décembre 2014, contre 183,9 MDT une année auparavant, soit une augmentation de 7%.

Par ailleurs, le résultat d’exploitation de la banque s’est établi à 83,1 MDT contre 56,6MDT.

L’UIB a, par conséquent, atteint un accroissement de 11,1% de son total bilan, passant de 3 619 MDT en 2013 à 4 021 MDT en 2014.

De part les indicateurs phares, l’UIB a remporté, en 2014, le prix de la première banque dépositaire sur les marchés pré-émergents « Agent banks in frontier markets – Tunisia », avec des scores supérieurs à la moyenne mondiale dans chaque catégorie de service. Elle s’est également vu décerner le prix de la meilleure banque sous-dépositaire 2015 en Tunisie « World’s best sub-custody banks ».

Au final, les responsables de la banque ont approuvé la distribution d’un dividende de 0,500 dinar par action au titre de l’exercice 2014, soit 10% du nominal des actions et des certificats d’investissement, et ce, à partir du 15 juin 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here