Tunisie – S. Chaker : les PME doivent se lancer à la conquête du marché africain

Lors de la conférence organisée ce matin par la CONECT et la BVMT sur l’accès des PME au financement en Tunisie, Slim Chaker, ministre des Finances, a tout d’abord annoncé que le dossier de la restructuration des banques publiques sera soumis à l’Assemblée des Représentants du Peuple ( ARP ) d’ici quelques jours, au plus tard lundi matin, ajoutant que ce dossier devra être achevé avant fin juin prochain.

D’autre part, le ministre a assuré que les banques publiques qui financent, actuellement les PME tunisiennes à hauteur de 42%, poursuivront leur rôle de consolidation de l’économie du pays. Ces PME ont soutenu, selon ses propos, l’économie nationale et ont résisté à la contrefaçon et la contrebande.

Au final, M. Chaker a appelé les PME à se lancer à la conquête de nouveaux marchés à l’international, notamment sur le continent africain et à tirer le meilleur parti des mécanismes d’appui existants, affirmant que son ministère compte soutenir et aider ces PME, et ce, via la révision des mesures de garanties demandées par les banques et la mise en place de nouvelles réformes au niveau des lois et des législations.

Tarek Chérif, président de la CONECT, a considéré, de son côté, que le financement constitue un goulot d’étranglement majeur pour les PME tunisiennes et les nouveaux promoteurs.

Il a précisé que la dynamisation du marché financier et la diversification rapide et effective des sources, des modes et des instruments de financement sont nécessaires actuellement, afin de garantir l’investissement et la création des entreprises et assurer la pérennité des PME.

A noter que les PME qui sont de l’ordre de 11 000 entreprises, représentent un des principaux piliers du tissu économique avec une participation de 65% dans la création de postes d’emploi et une contribution de 2/3 des activités économiques nationales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here