Tunisie – HAICA : Va-t-on remplacer les membres démissionnaires ?

Propagande politique Haica

Rachida Enneifer et Riadh Ferjani ont annoncé, le 27 avril 2015, leur démission de la HAICA « pour protester contre les dérives répétées de l’Instance et sa déviation des objectifs pour lesquels elle a été créée », ont-ils dit; estimant que l’octroi, en juillet 2014 et en avril 2015, de licences d’exploitation à des stations radios et chaînes de télévision privées « était une violation des constantes de la HAICA ».

« Il est nécessaire d’éclaircir certains aspects juridiques et constitutionnels, en raison des accusations de corruption contenues dans la lettre de démission de deux membres de la HAICA, Mme Rachida Enneifer et M. Riadh Ferjani», a fait observer Khaled Chawket, vice-président chargé de l’information et de la communication à l’Assemblée des Représentants du Peuple ( ARP ).

Une commission parlementaire restreinte serait mise en place prochainement pour collecter les informations et les données juridiques suite à la demande de la HAICA et pour examiner la possibilité de remplacer l’ensemble des membres du conseil de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle, dont quatre membres sont démissionnaires, a annoncé lundi un responsable parlementaire, a précisé Khaled Chawket.

Les membres démissionnaires et ceux encore en exercice au sein de la HAICA « seront auditionnés dans les prochains jours par la commission des droits et libertés de l’ARP », a annoncé, lundi, Bochra Belhadj H’mida, présidente de cette structure parlementaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here