Tunis : les dirigeants des médias interpellent la HAICA

stdm-leconomiste-maghrebinLe Syndicat tunisien des dirigeants des médiasSTDM ) a décidé, dans un communiqué rendu public, de ne plus se conformer aux décisions de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle ( HAICA ). De même, le syndicat a appelé l’ARP à ouvrir une enquête suite aux déclarations des deux membres démissionnaires de l’instance.

Le STDM a estimé qu’avec quatre membres démissionnaires, la HAICA n’est plus habilitée à exercer ses fonctions vu qu’elle n’atteint plus le quorum nécessaire lui permettant d’assumer son rôle selon les normes. Il est à noter qu’au départ, la HAICA était composée de neuf membres.

En effet, Riadh Ferjani et Rachida Ennaifer ont déposé leurs démissions lundi 27 avril suite aux ” dérives répétées qui risquent de provoquer la soumission du secteur audiovisuel au pouvoir de l’argent, de la politique et du sport”.

Article précédentTunisie – Négociations sociales : prémices d’un accord
Article suivantLa Tunisie, gagnante du Trophée Nissan Global Award 2014
Avatar photo
De formation littéraire, Hamza Marzouk travaille à l’Économiste Maghrébin depuis 2011. Il suit de près les mouvements sociaux, sous toutes leurs formes depuis 2011.Les droits socioéconomiques sont son domaine de prédilection. De même, il s'intéresse au monde de la culture et de l'art plus particulièrement : entrepreneuriat culturel et le cinéma tunisien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here