Ryadh bombarde le Yémen

Nous venons d’apprendre que des avions de chasse ont lancé, ce  jeudi à l’aube, une attaque contre l’aéroport de Sanaa et contre une base aérienne militaire de la capitale yéménite.

Lors d’une conférence de presse à Washington, l’ambassadeur saoudien a fait savoir qu’une coalition de dix pays participait à l’offensive militaire qui vise à « protéger et défendre le gouvernement légitime » du président yéménite Abd-Rabbou Mansour Hadi.

« L’Arabie Saoudite avait eu des entretiens avec les Etats-Unis au sujet de l’opération, mais Washington ne participe pas à l’opération militaire », ajoute le diplomate saoudien.

En réaction à ces raids aériens, un dirigeant du mouvement Houthi au Yémen a déclaré que les frappes aériennes saoudiennes « équivalaient à une agression » contre son pays et mis en garde contre une guerre généralisée dans la région.

Rappelons que les Houthis, des chiites soutenus par l’Iran, se sont emparés de la capitale yéménite en septembre dernier. Le président yéménite, Abd-Rabbou Mansour Hadi, s’est réfugié le mois dernier à Aden, le grand port du sud du pays.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here