Souriez à pleines dents et en santé

« Un sourire pour la vie », c’est le thème choisi pour la  première manifestation tunisienne de la Journée mondiale de la santé bucco-dentaire, qui sera célébrée le 20 Mars 2015.  Une occasion pour attirer l’attention sur l’importance d’une bonne hygiène bucco-dentaire et faire découvrir au public son impact sur la santé en général.

L’événement sera organisé par le Syndicat Tunisien des Médecins Dentistes de Libre Pratique STMDLP en collaboration avec l’Association Tunisienne d’Odontologie Pédiatrique ATOP , la Tunisian Association for Dental Research TADR et l’Association tunisienne pour la prévention bucco-dentaire TAOP.

A cet effet, une conférence de presse a été tenue à Tunis, à l’occasion de laquelle Dr. Leila Larbi Doghri, responsable de l’unité de santé buccodentaire au ministère de la Santé,  a annoncé qu’un programme national pour la  santé buccodentaire sera mis en place en Tunisie à partir de 2016 et dont les activités se tiendront durant 5 ans.

La manifestation se déroulera dans quatre régions de la Tunisie, à savoir le Grand-Tunis (Espace Happyland Park), Monastir (Adam Park), Sfax (Jardin Public Touta) et Gabès (Foire de Gabès), le vendredi 20 mars 2015 à partir de 10h.

Elle sera consacrée à la sensibilisation à l’importance de l’hygiène bucco-dentaire, de même que des conseils diététiques et un enseignement des méthodes de brossage seront prodigués. Les intervenants feront découvrir également l’impact de la santé bucco-dentaire sur la santé générale.

En effet, la santé buccodentaire n’est pas seulement une question d’apparence, elle intervient aussi bien dans le bien-être psychosocial que sur la santé en  général de l’individu.

Les études ont démontré un lien de causalité entre une mauvaise hygiène dentaire et certains risques de maladies dues à une parodontite modérée à sévère sur l’organisme, à titre d’exemple, sont les suivants :

Diabète : 2 à 4 fois

Infarctus : 2 fois

Maladie respiratoire chronique : 2 à 5 fois

Maladie coronarienne : 2 fois

Risque de naissance prématurée lors de la grossesse : 4 à 7 fois

C’est pourquoi, surveiller  son hygiène dentaire prend tout son sens si l’on souhaite réduire ces risques pour la santé.

La maladie bucco-dentaire constitue aussi un poids économique et a un coût pour la société de par l’absentéisme, les prises de médicaments, la pression sur les caisses de remboursement qu’elle engendre. D’où la nécessité de mettre en place des programmes de prévention visant toutes les catégories de la société.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here