Tunisie – ODC : la prolongation des soldes est stérile

« La prolongation de la période des soldes est une procédure inutile » a confié à leconomistemaghrebin.com Mohamed Zarrouk, président de l’Organisation de défense du consommateur ODC ). D’après le président de l’organisation, cela fait quatre ou cinq saisons que les soldes sont un échec à tous les niveaux. Cette situation est due à plusieurs facteurs d’après notre interlocuteur.

Plusieurs failles existent et d’après le président le problème principal est la loi 99 qui régit les soldes . « Cette loi n’est ni équitable, ni actualisée et nécessite une révision, afin qu’elle devienne adaptée. En plus elle a été préparée à la hâte », précise-t-il. Il a par ailleurs regretté le fait que la saison des soldes soit devenue une occasion pour vendre du n’importe quoi. « Généralement la saison des soldes est faite pour que le commerçant puisse liquider sa collection rapidement afin de mettre en vente une nouvelle collection, mais ce qui se passe lors des soldes en Tunisie déroge à ce principe », précise-t-il.

D’autre part, il a indiqué que le pouvoir d’achat des Tunisiens connait une dégringolade et ne leur a pas permis de profiter de la saison des soldes, étant donné que les prix proposés n’étaient pas conformes à l’esprit des soldes. L’ODC souligne ainsi l’absence de confiance entre le consommateur et le commerçant.

À quel remède recourir ? Mohamed Zarrouk recommande la révision de la loi 99 avec les différents intervenants et l’instauration de la confiance entre le commerçant et le client afin que le rapport soit gagnant-gagnant.

Interpellé sur les propos qui ont circulé récemment sur une marque d’eau « polluée », Mohamed Zarrouk a affirmé que l’ODC a contacté le ministère de la Santé qui a affirmé que suite à des analyses, il s’est avéré que ces propos n’ont rien à voir avec la vérité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here