BCE : l’Afrique mène une guerre contre les terroristes qui se cachent derrière la religion

Béji Caid Essebsi a consacré une partie de son discours prononcé aujourd’hui 30 janvier à la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine à Addis-Abeba, à la crise libyenne et à la lutte contre le terrorisme.

« Nous encourageons tous les efforts bienveillants pour trouver une solution politique à la crise en Libye, pays frère, et nous espérons que les frères libyens parviennent, à travers un dialogue national global et consensuel, à mettre fin à la crise par des moyens politiques et à assurer la sécurité et la stabilité dans leur pays », a-t-il dit. Et d’ajouter que la sécurité de la Libye n’est pas seulement la sécurité de la Tunisie, elle est aussi celle de toute la région.

Le Chef de l’Etat a, par la même occasion, exprimé la disposition de la Tunisie à encourager les frères libyens à poursuivre l’option de la réconciliation et la compréhension comme moyen pour résoudre la crise actuelle.

Evoquant la lutte contre le terrorisme, BCE a affirmé que l’Afrique mène aujourd’hui une guerre contre les organisations terroristes qui se cachent derrière la religion… » La guerre nous a unis dans le passé dans notre lutte contre le colonialisme, elle nous unit aujourd’hui plus que jamais dans la lutte contre le terrorisme ».

 » …neutraliser ce fléau transnational est la responsabilité de tous les pays du monde. Le danger imminent guette tout le monde et aucun pays n’est à l’abri « , a conclu le Président de la République.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here