Tunisie : Ennahdha cherche consensus et neutralité

Le Conseil de la Choura du mouvement Ennahdha, en conclave, samedi et dimanche à Hammamet, pour trancher sur la participation du parti au gouvernement Habib Essid ou le campement dans l’opposition, a fini par donner son feu vert pour la participation au prochain gouvernement, « au nom du principe du consensus mis au service de l’intérêt national », a annoncé le président du conseil, Fethi Ayadi.

Selon M. Ayadi, le Conseil a opté  pour la neutralité en ce qui concerne les portefeuilles ministériels régaliens dans le prochain gouvernement de H. Essid, « pour que ces ministères soient à l’écart des querelles partisanes ».

Dans une déclaration de presse à Hammamet, le président du Conseil a rappelé que son parti est favorable à  un « gouvernement d’Union nationale qui rassemble le plus de partis possible autour d’un programme consensuel pour gouverner l’étape à venir ».

S’agissant des personnalités qui feront partie du gouvernement, la même source a indiqué que cette question  n’était pas à l’ordre du jour des consultations du Conseil, en insistant sur la nécessité à ce que l’agenda du nouveau gouvernement soit « un agenda au service de la Nation  et non au service d’intérêts partisans ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here