Algérie : Expulsion manu militari de 3000 migrants nigériens

A la fin du mois de novembre dernier, plus de 3 000 migrants nigériens ont été expulsés d’Algérie dans des conditions qui ont suscité une forte émotion  à Niamey.

Il est vrai qu’ un accord  avait été  signé entre l’Algérie et le Niger pour reconduire à la frontière des femmes et des enfants, dont beaucoup vivaient de mendicité dans la région de Tamanrasset, mais, il  apparaît que les autorités algériennes ont profité de l’occasion pour expulser un certain nombre de travailleurs, certains en situation irrégulière et d’autres pas.

Le Niger, l’un des pays les plus pauvres au monde, avec la plus forte natalité de la planète (7,6 enfants par femme) est confronté à des crises alimentaires récurrentes et l’émigration y est massive.

Rappelons  qu’en en octobre 2013, quatre -vingt douze migrants, – essentiellement des femmes et des enfants,- sont morts de soif alors qu’ils traversaient le désert pour rejoindre l’Algérie. Seuls 21 d’entre eux ont survécu. La plupart étaient des ressortissants de Zinder (centre-sud) qui ont fui leur région suite à de mauvaises récoltes et se rendaient en Algérie pour « vivre de  mendicité », avaient alors expliqué les autorités nigériennes.

1 COMMENTAIRE

  1. Je suis un Algériens vivant en Grande Kabylie. Je vous assure que nous frère nigerians sont pas mal traiter, c’est vrai on est désolé de les voir dans nous rues mendiés, mais y a aussi des algériens qui vivent de cette activité, profitant de la générosité des passants. Dieu m’es témoins que la majorité des dons vont aux nigérians, au points qu’on vois moins d’algériens. C’est vrai ce n’est pas une solution pour eux, et ils refusent de rester dans les refuges de l’état de peur d’être reconduit. Je penses que ça va posé de sérieux problèmes à moyens terme. et pour ne dénigré personne j’invite les journalistes a vérifié leurs sources. On sent de va en guerre contre l’Algérie dans cette affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here