Tunis – K. Ben Naceur : la STEG ne sera pas privatisée

entreprises françaises

« La révision d’un certain nombre d’articles contestés de la loi relative à la production de l’électricité à partir des énergies renouvelables a enregistré une nette avancée», a déclaré Kamel Ben Naceur, ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, lors de la quatrième journée de partenariat tuniso-allemand. Et d’ajouter que le projet révisé sera présenté prochainement à la nouvelle Assemblée du peuple.

Une réunion devra, selon ses propos, se tenir au courant la semaine prochaine, afin d’examiner les visions de la Fédération générale de l’électricité et de gaz, relevant de l’UGTT, concernant le dossier de l’électricité et du gaz.

M. Ben Naceur a nié, à cet égard, toute volonté de privatiser la Société tunisienne d’électricité et de gaz ( STEG ), indiquant que l’objectif de cette loi est de permettre au consommateur d’acquérir l’électricité à un prix réduit plus conforme à son pouvoir d’achat.

A l’inverse, la fédération soutient que le projet de loi est contraire à l’article 13 de la Constitution, et prépare le terrain à la privatisation de la production d’électricité en Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here