Tunis : Adnen Hajji pour la discrimination positive

Le syndicaliste et député indépendant du prochain parlement Adnen Haji a proposé, dans une déclaration à Mosaïque fm, d’accorder un certain pourcentage des revenus du phosphate au gouvernorat de Gafsa, et ce, dans le cadre de la discrimination positive afin de l’allouer au développement régional du gouvernorat.

Il a indiqué dans le même cadre que les inégalités entre les classes du  peuple tunisien contribuent à alimenter la tension sociale. Il a illustré ses dires par «  le déséquilibre dans la loi fiscale et l’évasion fiscale chez les classes aisées qui profitent des avantages fiscaux au détriment des ouvriers, salariés et des personnes marginalisées ».

Il convient de rappeler que le président provisoire avait promis qu’il allait œuvrer pour que le gouvernorat de Gafsa bénéficie d’au moins de 20% des revenus du phosphate, lors d’une rencontre avec les habitants des délégations d’El Guetar et Belkhir du gouvernorat de Gafsa, en juin 2012, mais cette promesse demeure encore lettre morte.

Article précédentBataille rangée entre les élèves des lycées Menzah 9 et Ennasser!
Article suivantTunisie : Fermeture des postes frontaliers de Ras Jedir et Dhiba du 20 au 23 novembre
Avatar photo
De formation littéraire, Hamza Marzouk travaille à l’Économiste Maghrébin depuis 2011. Il suit de près les mouvements sociaux, sous toutes leurs formes depuis 2011.Les droits socioéconomiques sont son domaine de prédilection. De même, il s'intéresse au monde de la culture et de l'art plus particulièrement : entrepreneuriat culturel et le cinéma tunisien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here