Sondage : l’opinion publique arabe contre l’EI

85% de l’opinion publique arabe sont contre l’EI, 59% sont favorables aux raids de la coalition contre l’EI et 73% sont contre la politique américaine dans la région arabe. Tel est le résultat d’un sondage mené par le Centre arabe de recherche et études politiques qui  a  publié, au cours de cette semaine, les résultats d’un sondage d’opinion sur  la Coalition internationale contre  l’Etat islamique, à Doha et parallèlement à son  siège central à Washington.

Quels sont les objectifs du sondage d’opinion ?
Le Centre arabe a réalisé ce sondage pour dévoiler les orientations de l’opinion publique arabe  sur la Coalition internationale contre l’EI, connaître le degré d’acceptation des objectifs de la coalition ou leur rejet  auprès des peuples arabes, le degré de confiance des peuples arabes dans la réussite de la coalition dans la réalisation de ses objectifs et les opinions des citoyens arabes sur l’EI et les raisons de son succès auprès de ses partisans et adeptes.

Une première réalisée dans 7 pays arabes
Le sujet de ce sondage d’opinion est une première dans le monde arabe. Il a concerné 7 pays arabes :  Tunisie, Egypte, Palestine, Liban, Irak, Cisjordanie, Arabie Saoudite et les réfugiés syriens (au Liban, Cisjordanie et la Turquie). L’échantillon a atteint 5100 personnes.

Point de vue négatif à propos de l’EI
Les résultats montrent bel et bien que la majorité des citoyens arabes est contre l’EI. En effet, 85% des interrogés ont affirmé que leurs prises de position sont négatives ou relativement négatives, contre 11% qui ont affirmé qu’ils portent un regard positif ou relativement positif sur l’EI

A qui profite la coalition ?
Les résultats du sondage mettent en évidence le fait que si la majorité de l’opinion publique arabe approuve les objectifs de la Coalition internationale et ses raids contre l’EI ainsi que la participation des pays arabes, il n’en demeure pas moins qu’ une catégorie de citoyens parmi les interrogés s’oppose à la coalition, ses objectifs et la participation des pays arabes, fait remarquer le Centre arabe pour qui cela représente le tiers de l’opinion publique arabe dans sa globalité.

Cependant, uniquement 22% des interrogés sont confiants quant à la réalisation des objectifs de la coalition.  3% des interrogés estiment, en outre, que leurs pays seront bénéficiaires de l’intervention de la Coalition internationale contre 97% qui soutiennent que les vrais bénéficiaires seront dans l’ordre : les Etats-Unis, Israël, Iran et  le régime syrien.

La politique américaine est mal vue dans la région
L’opinion publique arabe est sceptique  quant au leader de la Coalition internationale, à savoir les Etats-Unis.  En effet, 73% des interrogés ont  qualifié la politique des Etats-Unis de négative ou relativement négative. Ils estiment que les Etats-Unis devraient mettre fin à leur soutien matériel et militaire à Israël et qu’ils devraient trouver une solution à la crise syrienne qui réponde aux attentes du peuple syrien, pour que les Etats-Unis remontent dans l’estime de l’opinion publique arabe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here