Tunis – W. Bouchamaoui: « Il faut intégrer la majorité des secteurs dans l’économie formelle »

Photo Utica

« L’UTICA a l’intention  de coopérer avec le ministère de l’Economie et des Finance afin de faire intégrer la majorité des secteurs dans l’économie formelle, réglementer les relations entre les institutions et l’administration et simplifier les procédures », c’est ce qu’a déclaré Mme Wided Bouchamaoui en marge des Assises nationales de la fiscalité qui se tiennent les 12 et 13 novembre.

Ces assises ont pour objectif d’exposer les principales recommandations nationales relatives à la réforme du système fiscal en Tunisie qui sera appliquée de manière progressive afin d’instaurer la justice sociale.

A l’inauguration des assises nationales de la fiscalité, le ministre de l’Economie et des Finances, Hakim Ben Hamouda, a annoncé que le Code unique de la fiscalité sera promulgué dans le cadre de la Loi de finances 2015, outre la programmation d’une panoplie de réformes fiscales, a-t-il ajouté.

Des mesures visant à rendre plus efficientes les actions de contrôle et de recouvrement, outre l’offre de garanties aux contribuables sont également prévues, informe le ministre. Et de poursuivre que l’accélération de la réforme fiscale constitue une priorité pour le gouvernement, précisant que la relance et la restitution des équilibres macroéconomiques nécessitent une prise de conscience de l’impératif, pour toute réforme du système fiscal, de préserver les équilibres entre la réalisation de la justice fiscale et la croissance économique, à travers l’ajustement du taux d’imposition et le développement des avantages fiscaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here