Mehdi Ben Gharbia pour un gouvernement d’union nationale

mehdi ben gharbia
Mehdi Ben Gharbia a démissionné

Lors de son passage sur les ondes de Mosaïque fm, Mehdi Ben Gharbia, dirigeant de l’Alliance Démocratique et  seul député de ce parti au prochain parlement, a estimé qu’il est temps pour les partis politiques ayant obtenu un  faible  score aux élections du 26 octobre de faire leur autocritique  et de sonder les causes de leur échec. Il a affirmé que tous les partis  qui ont échoué méritent ce résultat et qu’ils doivent en tirer la leçon afin de se relever.

Répondant à  une question sur la nature de cet échec, le député a affirmé qu’il était était prévisible d’après les sondages d’opinion. Parmi les causes de l’échec qu’il a citées, le manque de moyens financiers de plusieurs listes de l’Alliance démocratique, facteur qui ne lui a pas permis d’assurer une bonne campagne électorale. Répondant à une question relative aux dépenses électorales, il a affirmé que le plafond fixé n’a pas été dépassé.  Mehdi Ben Gharbia a déclaré, en outre, qu’il ne rejoindra ni le bloc parlementaire du mouvement Ennahdha, ni celui de Nidaa Tounes.  Décision prise aussi par son collègue Iyed Dahmani, d’après ses dires.

Revenant sur la candidature de Mohamed Hamdi à la présidentielle, Mehdi Ben Gharbia a estimé que c’était une erreur dès le départ et qu’il lui  avait conseillé d’y renoncer.

Par ailleurs, le député du futur parlement a réaffirmé son soutien à « un gouvernement d’union nationale, seul capable selon lui de mener le pays à bon port ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here