Législatives : F. Moussa, S. Ettaïeb, S. Baccar, … sur la touche

Les  sympathisants du parti l’Union pour la Tunisie ayant probablement préféré voter « utile », aucun candidat n’a réussi à obtenir un siège lors des législatives qui se sont déroulées dimanche 26 octobre.

En dépit du « poids médiatique » de Fadhel Moussa, Samir Ettaïeb, Selma Baccar , Karima Souid, Nadia Chaâbane et Selma Mabrouk, on ne verra pas ces grands ténors à l’Assemblée du Peuple. Ils  vont nous manquer.

3 Commentaires

  1. Ils vont , en effet, manquer beaucoup aux Tunisiens! Pour s’en rendre compte, essayez de repasser en imagination les 3 années de l’ANC…sans les députés d’Al Massar( et d’autres députés démocrates)!!! Aurait-on i3tisam errahil? Aurait-on changé « la meilleure constitution du monde » de Khedhr-Ben Jaafar en une constitution démocratique, moderne, adoptée par 200 députés? La chari3a aurait-elle été supprimée du préambule comme « source de la législation »? La femme serait-elle passée du statut de « complémentaire de l’homme  » à celui d’égale? Peut-être…mais ce n’est pas du tout sûr… Espérons que, dans la prochaine Assemblée, on découvrira d’autres combattants pour le progrès, l’égalité et les libertés !!

  2. « Grands ténors  » d’autres aussi « grands ténors  » se chargerons de nous matraquer de leurs si grands savoir et expérience. Un peu de patience et on en aura pour notre faim de duperie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here