L’aide de l’UE à la Tunisie en 2014 a atteint 200 millions d’euros

Mme Laura Baeza, ambassadrice de l’Union européenne en Tunisie et Noureddine Zekri, secrétaire d’Etat au Développement et à la Coopération internationale, signeront aujourd’hui à Tunis un mémorandum d’entente scellant l’accord entre la Tunisie et l’UE sur la nature des activités entreprises ensemble au titre de la coopération bilatérale.

Le montant total de l’aide de l’Union européenne s’élève à 200 millions d’euros pour l’année 2014. « Le soutien de l’Union européenne, détaillé dans un cadre unique d’appui 2014-2015 annexé au mémorandum, s’oriente dans trois grandes directions : soutien aux réformes économiques et à la lutte contre le chômage, poursuite de la transition démocratique, aide à la politique de développement régional  », a déclaré Mme Laura Baeza

Le rôle des femmes et de la société civile dans le succès des réformes entreprises par la Tunisie a été souligné à plusieurs reprises par l’Union européenne. L’Ambassadrice de l’UE a particulièrement insisté sur l’ambition du partenariat UE – Tunisie, qui se situe depuis le Printemps Arabe dans le peloton de tête parmi les pays du voisinage de l’Union européenne.

Selon l’Ambassadrice de l’UE, le soutien pour 2014 s’élève d’ores et déjà à 169 M€, dont 50M€ au titre de l’allocation complémentaire visant à reconnaître les efforts importants entrepris par la Tunisie en matière de réformes démocratiques et de gouvernance.

Les programmes d’aide pour 2014 se focalisent sur la relance de l’économie, la 2e phase de la réforme de la justice, la modernisation des médias, l’égalité hommes-femmes, la gestion intégrée des frontières et la réhabilitation des quartiers populaires en Tunisie.

Enfin, une enveloppe spéciale est dédiée aux réformes institutionnelles, pour favoriser l’approximation réglementaire entre l’UE et la Tunisie, ce qui bénéficiera aux citoyens tunisiens et au rapprochement entre les deux rives de la Méditerranée. Outre ces programmes, la Tunisie bénéficiera également d’une fenêtre spécifique dans le cadre de la Facilité d’Investissement – Voisinage, portant le montant total de l’aide accordée par l’UE en 2014 à la Tunisie à 200 millions €.

Enfin, l’Ambassadrice de l’UE a rappelé l’importance que revêt la phase actuelle de consultation électorale, que l’Union européenne suit avec la plus grande attention, ainsi qu’en atteste la mission d’observation électorale européenne actuellement déployée sur le terrain. Afin d’assurer le bon déroulement des opérations de vote, l’UE a apporté un soutien aux autorités tunisiennes d’un montant de 45 M€ pour permettre à l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) d’acquérir les équipements indispensables à la tenue des prochains scrutins électoraux (isoloirs, urnes, encre, matériel informatique etc.).

Rappelant qu’il n’y a pas de vraie stabilité et donc de prospérité sans démocratie, l’Ambassadrice de l’UE a appelé la Tunisie à poursuivre ses efforts de réforme dans ce sens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here