Ennahdha tire son épingle du jeu

Haica

Le rapport, qui couvre la première semaine de la campagne électorale concernant le respect du pluralisme dans les médias audiovisuels, a fait ressortir « l’impact de la bipolarisation politique sur le temps d’antenne réservé aux listes candidates », a indiqué un représentant de la Haica, au cours d’une conférence de presse.

Ainsi, le mouvement Ennahdha occupe 9,51% de la plage horaire, contre 6,30% pour Nidaa Tounès, 5,57% Al- Joumhouri et 5,37% Afek Tounès. Les listes candidates ont bénéficié de 51,1% de la couverture dans les télévisions, alors que 40,3% sont réservés aux politiques non candidats.

L’équipe de la Haica a examiné le contenu de 14 chaînes de télévision tous les jours entre 18h00 et minuit et enregistré les émissions de 15 stations radio et cinq radios régionales, entre 7h00 et 21h00.

S’agissant des établissements audiovisuels en situation irrégulière, le président de la Haica a indiqué que plusieurs médias non autorisés continuent d’émettre, en violation manifeste de la loi, ajoutant que la HAICA  pourrait rouvrir de nouveau les candidatures pour des demandes d’autorisation, après le premier tour de l’élection présidentielle.

Notons que le paysage médiatique audiovisuel se compose de neuf radios publiques, deux radios sous administration judiciaire (Zitouna et Shem’s FM), 14 radios privées, 10 radios associatives et 10 chaînes de télévision publiques et privées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here