M. Jomaâ à Aljazeera : « Nous n’avons pas de diplomatie à deux vitesses »

La Tunisie  a fermé les frontières avec le voisin libyen  pour mieux maîtriser la grande affluence des réfugiés et mieux surveiller l’infiltration d’éléments terroristes, a déclaré  le chef provisoire du Gouvernement, Mehdi Jomaâ, tout en soulignant que  la Tunisie est la cible de menaces sécuritaires du côté libyen et en mettant l’accent sur  la solide collaboration dans le domaine de la sécurité entre les deux pays pour faire face à la menace terroriste.

Dans une  interview accordée hier  à la chaîne  qatari, Al Jazeera, M.Jomaâ  a catégoriquement démenti l’existence d’une diplomatie à deux vitesses en Tunisie, « le ministre des Affaires étrangères travaille en étroite coopération avec la présidence de la République et celle du Gouvernement tout en veillant aux intérêts supérieurs de la Tunisie et à son image à l’étranger. La Tunisie a   des traditions diplomatiques et respecte les pays frères et amis. Notre pays garde la même distance en traitant des dossiers comme celui de l’Égypte et de la Syrie », a souligné le chef du Gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here