Tunisie : seulement 2% de croissance au 2e trimestre

Le taux de croissance de l’économie nationale a baissé pour atteindre 2% au cours du deuxième trimestre 2014, contre 2,2% au cours du premier trimestre de la même année et 2,8% durant le deuxième trimestre  2013, indique l’Institut national de la statistique (INS).

Ainsi, le taux de croissance de l’économie tunisienne s’était établi à 2,1% durant le premier semestre de 2014, par rapport à la même période pour l’année 2013.

Ce recul est dû à une baisse de 5,8% de la production des industries non-manufacturières (INM) en raison de la régression de 15% de la production du secteur d’extraction du pétrole et du gaz naturel.

Toutefois,  la croissance importante du secteur des services marchands et non-marchands a permis de limiter l’impact de la baisse du secteur des INM sur le taux de croissance global.

Lors du deuxième trimestre de 2014, le secteur des services marchands a enregistré une croissance de 3,8% basée essentiellement sur la croissance de l’activité des services hôteliers et des cafés (1,9%). Cette croissance s’explique également par l’activité du transport (3,1%), outre la persistance de la croissance du secteur des télécommunications au rythme de 8,5%.

Les services non-marchands relatifs essentiellement aux prestations de services de l’administration publique continuent de progresser à raison de 4,6%.

Le secteur des industries manufacturières garde un taux de croissance faible ne dépassant pas 1% en comparaison de la même période de 2013. Cette faible croissance est due à la hausse de la valeur ajoutée du secteur textile-habillement et du cuir (2,8%), ainsi que celle du secteur des industries mécaniques et électriques de 0,8%.

En revanche, la production des secteurs des industries des matériaux de construction, de la céramique et du verre, ainsi que celle des industries agricoles et alimentaires ont baissé respectivement de 3,7% et 2,1%.

Notons que le taux de croissance total escompté pour toute l’année 2014 a été fixé par l’actuel gouvernement à 2,8% contre 3,2% en 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here