Gaza sous un déluge de feu

Le cessez-le-feu à Gaza a volé en éclats : la fragile trêve de 12 jours entre le Hamas et Israël a été de courte durée à cause du tir hier après-midi d’une vingtaine de roquettes palestiniennes sur le territoire israélien.

Immédiatement, le Premier ministre israélien a ordonné à son armée de « frapper les cibles terroristes » à Gaza. L’aviation israélienne a lancé des raids sur l’enclave, blessant cinq Palestiniens, dont trois enfants. En représailles, les brigades Ezzedine al-Qassam ont tiré de nombreuses roquettes sur Israël, dont l’une a atteint Tel-Aviv sans faire de victime. Un autre projectile a été tiré sur Jérusalem, où les sirènes d’alerte ont retenti.

Bilan lourd : quatorze  Palestiniens, dont quatre enfants, sont morts depuis mercredi minuit. Parmi les victimes figurent la femme et une fille de Mohammed Deif, le chef militaire du Hamas.

De plus, trois hauts commandants de la branche armée du Hamas  ont été tués dans un raid de l’aviation israélienne jeudi à l’aube sur Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. En outre, un homme et un enfant de 13 ans ont été tués dans le nord de la bande de Gaza, tandis qu’un autre raid sur le camp de réfugiés de Nousseirat a fait un mort.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here