Marcel Khalifa dédiera sa comédie musicale aux enfants de Gaza

Marcel Khalifa, l’artiste libanais de renommée mondiale, sera présent, ce soir, au Théâtre antique de  Carthage avec sa nouvelle comédie musicale intitulée «Ahmed Al-Arabi», avec l’Orchestre symphonique tunisien sous la conduite du maestro Hafedh Makni, le soprano Felicitas Fuchs, de nationalité allemende, les artistes libanaises Abir Naâma et Omaima Al Khalil.

«Ahmed El-Arabi» est une composition libre et affranchie de toutes contraintes et normes préétablies, élaborée en une écriture symphonique. C’est un langage musical qui s’adresse à la conscience et installe une relation privilégiée avec le public.

Elle évoque un univers poétique et évite les pièges de la facilité et des phrases toutes faites. C’est une autre étape que Marcel Khalifa entreprend dans son parcours artistique qui défend une musique arabe enracinée dans sa mémoire et bien plantée dans son présent. Une autre collaboration, parmi tant d’autres, avec le poète Palestinien Mahmoud Darwish. Il s’agit d’une comédie dédiée aux enfants de Gaza, sous forme de soutien et de solidarité avec eux.

Selon Marcel Khalifa, cette comédie fera l’une de ses principales œuvres, espérant transmettre à son public sa valeur humaine, fruit d’années de travail acharné. La scène sera réchauffée par la belle voix du soprano Felicitas Fuchs et la chanteuse libanaise Abir Naâma dont la participation sera exceptionnelle. Pour Omaima Al Khalil, elle sortira, lors de ce spectacle, du cocon de la chanson «Asfour tal min chebbak» de la vedette libanaise Fayrouz, pour chanter «Ahmed Al-Arabi».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here