Tunis -terrorisme : Les condamnations de l’Utica, la FTH et la Conect

Suite à l’attaque terroriste au Mont Chaâmbi, qui a visé le mercredi 16 juillet deux unités de l’Armée tunisienne et qui a fait 14 martyrs et la blessure d’une vingtaine de soldats, la Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie (FTH), l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (Utica) et la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (Conect) ont  condamné fermement cette nouvelle attaque terroriste.

Les trois organisations ont présenté, par la même occasion, leurs condoléances aux familles des martyrs, à l’Armée nationale et à tout le peuple tunisien.

La FTH a tenu à appeler tous les Tunisiens à s’unir dans cette pénible épreuve et à redoubler de vigilance et d’efforts pour éradiquer le fléau du terrorisme qui est complètement étranger à notre société.

Les deux organisations patronales, la Conect et l’Utica, ont appelé tous les Tunisiens , le gouvernement, les partis politiques, les organisations nationales et les composantes de la société civile à apporter tout leur soutien à notre armée et aux forces sécuritaires  dans leurs efforts visant  à assurer la sécurité du pays et à lutter contre ces terroristes unanimement rejetés par le pays et tout le peuple tunisien.

Considérant l’importance stratégique de la lutte contre ce fléau, la Conect a, de son côté, lancé un appel urgent à l’ANC afin d’assurer  la promulgation de la loi relative à la lutte contre le  terrorisme dans les délais les plus courts.

La Conect et l’Utica ont rappelé que la réussite du processus transitoire que connaît  le pays avec toutes ses composantes politiques, économiques et sociales reste tributaire de la garantie de la sécurité  et de l’extirpation du terrorisme  du pays et de toutes les formes de violence.

« Ces défis  doivent constituer la priorité absolue pour l’ensemble des composantes de la société tunisienne afin de faire face à ce nouveau et dangereux  tournant qui menace tout le pays et l’ensemble du peuple tunisien », lit-on dans un communiqué de la Conect.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here