Tunisie- MI : « Ne pas communiquer une information sur les terroristes, c’est en être complice »

Les citoyens  sont invités à continuer à communiquer les informations en rapport avec les groupes terroristes, dont ils pourraient disposer, et à notifier tout comportement suspect, rappelle  le ministère de l’Intérieur dans un communiqué rendu public, hier, vendredi 11 juillet.

D’après les investigations policières sur les dernières opérations terroristes, ajoute la même source, il s’avère que plusieurs citoyens détiennent des informations concernant les activités d’éléments terroristes et qu’ils hésitent à les communiquer aux forces de l’ordre. Or, avertit le communiqué, « passer sous silence ce genre d’informations signifie être de connivence avec les terroristes et leur apporter un soutien, ce qui est passible de poursuites judiciaires ».

Le communiqué souligne également que, conformément à la loi, « une protection sera assurée à toute personne ayant divulgué des informations ».

Le ministère de l’Intérieur  met à la disposition des citoyens les numéros suivants : 71 335 000, Garde nationale : 193, Police : 197 ; ou s’adresser à la plus proche unité sécuritaire ou militaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here