Tunis : Mohamed Abbou hostile au report des présidentielles

Pour Mohamed Abbou,  secrétaire général du Courant démocratique, le report des élections présidentielles est une idée à écarter étant donné qu’elle constitue «  une entorse à la Constitution ».

Répondant à la question de leconomistemaghrebin.com sur son avis concernant  la proposition de Béji Caïd Essebsi, le leader de Nidâa Tounes, relative au report des présidentielles, M. Abbou a appelé à « ne pas accorder trop d’importance à ce genre de déclarations irresponsables  notamment quand elles émanent  d’un parti politique qui a appelé à la dissolution de l’Assemblée nationale constituante ».

« Il est étrange que ce genre de déclarations soit le fait d’un parti qui a toujours fait la propagande des sondages politiques qui l’ont placé en tête des intentions de vote », renchérit-il.

Mohamed Abbou campe sur sa position, à savoir le non-report de la date des présidentielles  « même si le nombre des électeurs demeure minime, ce n’est pas une raison de les reporter », insiste-t-il.

Par ailleurs, M. Abbou a  insisté sur  l’importance de la sensibilisation des citoyens à l’importance du vote.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here