Seulement 5 coups de soleil suffisent pour augmenter le risque de cancer de la peau

Cette étude tombe à pic avec la période estivale, qui rime souvent avec baignades et rappelle à quel point il est primordial de se protéger contre les méfaits du soleil.

Seulement 5 coups de soleil suffisent, en effet, pour entraîner une accélération du vieillissement de la peau mais surtout augmenter et de manière considérable le risque de cancer de la peau.

Ainsi, les chercheurs du Brigham and Women’s Hospital, de la Harvard Medical School, ont suivi pendant une période de 20 ans, un nombre total de 116.430 infirmières caucasiennes  qui ont rempli un questionnaire médical tous les deux ans durant la période de l’étude. Les résultats, publiés dans la revue Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention, ont montré qu’une exposition accrue au soleil pendant l’adolescence augmente le risque de survenue du mélanome jusqu’à un taux de 80 % !

Les femmes dont les antécédents de 5 coups de soleil et plus, survenus entre  15 et 20 ans, ont en effet présenté un risque de 80 % de mélanome,  de 68% de carcinome basocellulaire développé, de 68% de carcinome épidermoïde développé… de quoi nous amener à être plus attentif en cas d’exposition au soleil.

Le Dr. Abrar Qureshi, auteur principal de l’étude, affirme : « Nous avisons les parents de porter une attention particulière à la protection contre le soleil très tôt chez leurs enfants , afin de réduire le risque de survenue de mélanome lorsque ces derniers auront grandi. Les adultes, quant à eux, devraient être tout aussi attentifs, compte tenu du fait que l’exposition cumulative au soleil augmente le risque de survenue de cancer de la peau. »

« Pour le mélanome, le risqué lié à une exposition au soleil,  à l’âge adulte ne se discute pas, mais l’exposition excessive précocement dans la vie d’un individu semble constituer un risque d’une importance majeure. », ajoute-t-il.

Le Dr. Abrar Qureshi conclut : « Cela ne signifie pas que l’on est hors de danger si l’on est prévoyant tôt dans la vie, l’exposition excessive au soleil à n’importe quelle période de la vie est corrélée à un risque accru de développement du cancer de la peau. »

L’auteur de l’étude rappelle que ceux qui sont les plus susceptibles d’être exposés au risque de cancer de la peau et qui devraient prêter plus d’attention que d’autres aux dangers d’une exposition accrue au soleil sont : les roux, les individus qui ont un nombre élevé de grains de beauté sont les plus vulnérables face aux coups de soleil.

La protection contre les méfaits du soleil, qui comprend certaines mesures telles que l’application régulière d’une crème solaire, l’évitement du soleil aux heures d’ensoleillement maximal, le fait de porter un chapeau, des lunettes, des vêtements adéquats , est donc un geste salutaire à intégrer dans notre quotidien, comme le dit si bien le proverbe chinois  : « Les excès tuent plus sûrement que les épées ». A bon entendeur …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here