Syrie : scrutin présidentiel sans surprise

Une réélection sur un plateau ? Les bureaux de vote ont ouvert uniquement dans les zones contrôlées par le régime syrien, ce mardi 3 juin 2014, pour l’organisation de la présidentielle qui devrait, sauf imprévu, reconduire l’homme fort de la Syrie vers un nouveau mandat de cinq ans.

Notons qu’il s’agit de la première élection au suffrage universel direct en Syrie depuis un demi-siècle, Bachar el-Assad et avant lui son père Hafez ayant été désignés par référendum.

En face du super favori, Bachar al-Assad, deux candidats « poids plume » à l’élection présidentielle se présentent, en l’occurrence le député communiste d’Alep Maher al-Hajjar et l’homme d’affaires Hassan Abdellah al-Nouri, ancien ministre et présidant de « L’Initiative Nationale pour la Réforme ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here