Tunisie – Ali Kassab : Vocalcom a pu stabiliser son marché en 2013

Vocalcom Tunisie est arrivée à stabiliser son marché de services relations/clients en 2013, Ali Kassab CEO Vocalcom MENA nous en dit plus.

leconomistemaghrebin.com : Quelle est la stratégie adopté par Vocalcom en Tunisie ?

Ali KassabPour rappel, Vocalcom existe depuis plus de 17 ans en Tunisie. Actuellement, nous œuvrons au développement du marché local et à être plus proche des entreprises tunisiennes : banques, assurances, opérateurs télécom et sociétés de services, afin qu’ils réussissent leurs relations services/ clients, ce qui est très important pour leur image de marque. Et pour ce faire, nous leur avons préparé une solution multi-canal qui leur permet de rester en contact avec leurs clients par sms, e-mail, réseaux sociaux, web et mobile.

Nous avons développé des offres avec des opérateurs comme Tunisie Télécom et Orange Tunisie pour rendre ces solutions accessibles sur le Cloud et leur permettre d’investir en toute sécurité, sans forcément disposer d’investissements lourds en termes de High-Tech.

Quels sont les objectifs qui ont été accomplis en 2013 ?
Pour ce qui est de l’année 2013, je dirais que Vocalcom a stabilisé son marché et est sur une courbe croissante. Comme vous le savez, le marché tunisien des relations clients est essentiellement axé sur les outsourcer. D’ailleurs, depuis le début de notre implantation en Tunisie nous avons aidé les centres d’appel à gérer leur relation clients avec les entreprises européennes, surtout durant la période qui s’est étalée de 2007 à 2011, où les centres d’appel étaient en plein essor.

Comment Vocalcom se positionne par rapport à ses concurrents ?
L’expérience que nous avons acquise nous permet de bien nous positionner comme des conseillers par rapport à ces clients, pour les aider à bien réussir. Tel est le cas d’Amen Bank et Attijari bank. Nous apportons une solution complète, car nos solutions ne sont pas une simple technologie. Elles sont orientées métier et orientées relation clients, selon le besoin du client et son adaptation à l’environnement du travail des clients.

Vocalcom en quelques chiffres ?
C’est plus d’un million d’utilisateurs, 47 pays, 26 filiales et plus de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires dans le monde, en software uniquement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here