Tunis : Sesame ou quand le diplôme fait la différence

L’Ecole Supérieure des Sciences Appliquées et de Management privée Sesame, en partenariat avec  Attijari bank, a organisé hier le 8 mai  la cérémonie de la remise des certificats pour 12 fonctionnaires qui exercent à Attijari bank. La cérémonie a eu lieu au siège de la prestigieuse université privée. Il s’agit de la deuxième promotion d’une formation de neuf mois, en « Opérations bancaires à l’international » : une discipline nécessaire et importante à la fois pour le secteur bancaire et dont la maîtrise représente un plus pour les banquiers.

Pour placer le sujet dans son contexte, Pr Farouk Kammoun, lors de son mot inaugural, a rappelé que la formation continue demeure l’un des piliers du savoir et du perfectionnement des fonctionnaires, toutes discipline confondues :  » L’évolution de la science, des connaissances, et les différentes nécessités du marché de l’emploi font que la formation continue demeure cruciale », dit-t-il aux étudiants présents à la cérémonie avant de se féliciter de l’aboutissement heureux de cette coopération avec Attijari bank.

Mohamed El Moncer, directeur général adjoint d’ Attijari bank, a rappelé à l’auditoire que cette formation s’inscrit dans la stratégie d’ Attijari bank « qui a toujours misé sur le capital humain même dans les circonstances risquées que le pays a connues lors de la révolution ». S’agissant de la réussite de la banque, il a annoncé fièrement qu’Attijari bank a doublé le nombre de ses clients ces cinq dernières années.  » Nous sommes sûrs et certains que cette formation donnera une valeur ajoutée aux compétences de nos équipes », a-t-il déclaré.

Pour Mohamed Akrout, responsable du développement du capital humain et de la formation, « l’idée est de préparer des compétences pour les lendemains d’un pays charnière ouvert sur l’Afrique ». Dans la même logique, Moncef Zouari directeur exécutif de Sesame, est intervenu pour souligner l’importance du développement des ressources humaines.

 » Tout le monde est gagnant à l’issue de cette formation : la banque, l’université, les fonctionnaires et les clients », conclut Salah Jebara, responsable back office.

Après la remise des certificats, nous avons recueilli les témoignages des trois premiers lauréats qui ont affirmé le bon encadrement qu’ils ont reçu de la part des formateurs de Sesame. Avec une moyenne de 16.8, Maaroufi Sarra, gestionnaire de risque de crédit, a excellé dans cette formation et s’est démarquée par rapport à ses camarades. Mme Maaroufi a affirmé à leconomistemaghrebin.com que cette formation est édifiante  et « a de la valeur ajoutée pour moi » puisqu’elle lui a permis de décortiquer des cas pratiques d’opérations de commerce et d’analyser les risques encourus.

Barhoumi Néji , chargé d’affaires PME à Attijari bank, vient en 2e position avec 16,00 de moyenne.  » Cette formation m’ a apporté un plus dans un domaine technique et très sophistiqué » dit-t-il avant de continuer :  » C’est une intéressante opportunité qui m’ a permis d’améliorer mes aptitudes et mes connaissances », remarque-t-il .

Jendoubi Fehmi, chargé du centre d’affaire du nord-est, se place en troisième position avec 15.90 de moyenne. Il estime que cette formation est réellement valorisante et est appréciée par toutes les banques surtout à l’échelle internationale. D’après ce jeune fonctionnaire, la formation s’est déroulée dans de bonnes conditions puisque  » Sesame a concocté un programme d’études riche et efficace pour le groupe de fonctionnaires », dit-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here