Point lumineux sur Mars : les théories vont bon train

Elles ont fait le tour de la planète et ont inspiré les théories les plus folles, les images du point lumineux prises par la caméra de navigation du robot  Curiosity, sur la surface de Mars. Jusqu’à ce que la NASA sorte de son silence et donne l’explication à cet étrange phénomène.

Certains y voyaient enfin le signe d’une vie extraterrestre, comme en témoigne la déclaration de Scott C. Waring, l’administrateur du site UFO Sightings Daily, ( un site dédié à la détection des OVNI) qui affirme que l’existence de ce point lumineux « pourrait prouver qu’il y a une forme de vie intelligente sur la surface ( de Mars) et qu’elle utilise la lumière comme nous le faisons ».

Cependant parmi ceux qui travaillent sur la mission Mars Science Laboratory  de la NASA, certains ont trouvé une explication moins …tirée par les cheveux.

«  Parmi les milliers d’images que nous avons reçues de Curiosity, nous en voyons avec des points lumineux presque chaque semaine », déclare Justin Maki du Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, (Californie ), leader de l’équipe qui a conçu l’appareil et chargé de son  bon fonctionnement. « Ceux-ci peuvent être causés par des rayons cosmiques ou le reflet de la lumière  du soleil sur les surfaces rocheuses, c’est une des explications les plus probables », ajoute-t-il.

Selon Justin Maki  :« Normalement, nous pouvons identifier rapidement la source probable d’un point lumineux sur une image en vérifiant si elle figure ou non dans les clichés des deux objectifs de la caméra. »

Or le point lumineux dont il est question n’apparaît que sur le cliché pris par la caméra de droite ,  la seconde caméra était située dans un angle mort le premier jour où ces images ont été prises, selon la NASA.

L’explication de Doug Ellison, chercheur dans le programme Mars Science Laboratory Jet Propulsion Laboratory, stipule que cette image résulte d’un rayon cosmique ayant frappé l’une des deux caméras, et générant de ce fait une illusion d’optique. 

La NBC, quant à elle, avance l’hypothèse de la « perte de données ». En effet, la caméra dénommée Navcam du robot Curiosity , est munie d’ un dispositif dit « en stéréo », c’est à dire dont les images sont obtenues par couplage optique de deux caméras . La tache lumineuse s’explique selon la NBC par une simple « perte de données » dont résulte l’image sur les photos de l’appareil droit.

Les explications données restent donc au stade de l’hypothèse, ce qui est loin de convaincre les plus acharnés croyant dur comme fer que la vie extra-terrestre est loin d’être une plaisanterie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here