Chute vertigineuse de la production d’huile d’olive tunisienne

huile d'olive - L’Économiste Maghrébin

La production tunisienne d’huile d’olive a chuté de plus de 63% passant de 220 mille tonnes, durant la saison précédente, à 80 mille tonnes au cours de la dernière saison, qui s’étale  du 1er novembre 2012 au 30 octobre 2013. Cette chute spectaculaire s’explique par les  faibles quantités de pluie ainsi  que par la propagation d’un certain nombre de maladies affectant l’olivier, suite à l’apparition d’agents pathogènes, tels que les insectes, les virus, les bactéries.

La chute de la production d’olives a engendré automatiquement  un fléchissement des exportations de l’huile d’olive de 73%.

Ainsi, les quantités exportées de novembre 2013 jusqu’à février 2014 ne dépassent guère les 17 mille tonnes, contre 64 mille tonnes par rapport à la même période de la campagne précédente.

Durant les deux premiers mois de l’année 2014, les recettes des exportations d’huile d’olive (45,4 MD) ont selon l’INS régressé sensiblement de 79,7% par rapport à la même période de 2013 (224,1 MD). Toutefois, les ventes de l’huile d’olive conditionnée sont en progression, contrairement à celles de l’huile en vrac.

Rappelons que les marques tunisiennes sont présentes dans 40 marchés étrangers. Le prix de  l’huile d’olive conditionnée vendue sur ces  marchés est passé de 6 100 millimes à 7700 millimes, le litre. Pour le consommateur tunisien, le prix a aussi nettement augmenté. Il se situe en moyenne  à 6 dinars actuellement  contre 4,800 D durant l’année précédente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here