La levée des subventions n’est pas envisagée

La levée des subventions sur les produits de première nécessité n’a jamais été envisagée, affirme  le ministre des Finances, Elyès Fakhfakh.

« Pour preuve, les subventions de l’Etat sont passées de 1500 millions de dinars en 2010 à 4500 millions de dinars actuellement. Le Gouvernement tunisien a pris des mesures pour réduire cette somme de 8% en 2014, ce qui est négligeable, puisque 80% des Tunisiens ne seront pas affectés par ces nouvelles mesures. De plus, cette réduction ne concerne que les hydrocarbures », a-t-il souligné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here